Google PlusFacebookTwitter

Les Rouart, de l’impressionnisme au réalisme magique

Venez découvrir à la Propriété Caillebotte à Yerres jusqu’au 5 juillet prochain une exposition consacrée à la famille Rouart.     Cette exposition sera l’occasion d’admirer les œuvres peintes par trois générations d’artistes mais aussi de profiter de l’ancienne propriété de Gustave Caillebotte aux multiples univers à visiter.   Exposition : Les Rouart, de l’impressionnisme au réalisme magique   Les Rouart sont une famille d’artistes, collectionneurs et mécènes sur trois générations au XIXe siècle, considérés même  comme les Médicis français.   Henri Rouart (1833-1912), Ernest Rouart (1874-1942) et Augustin Rouart (1907-1997), malgré leur talent indéniable, préféreront rester dans l’anonymat.   Près de 130 œuvres qui proviennent le Musée d’Orsay, le Musée Marmottan-Monet, le Musée des Années 30 à Boulogne et de nombreuses collections particulières, sont présentées aujourd’hui au public ainsi que certaines d’Edgar Degas, ami intime d’Henri, ou Berthe Morisot.   Ce sont de réels chefs d’œuvres qui sont ainsi exposés et qui montrent avec magie toute la beauté et la complexité de l’impressionnisme.     La propriété de Gustave Caillebotte   A l’occasion de cette exposition, vous pourrez aussi  découvrir l’univers de Gustave Caillebotte grâce à son immense propriété qui était son lieu de villégiature familiale où il réalisé plus 80 toiles au cours des étés des années 1870.   Dans ce parc de 11 hectares, vous pourrez faire “le tour du monde” comme le voulaient les paysagistes du XIXe siècle et remonter le temps. Vous découvrirez ainsi le Casin, villa palladienne, et les “fabriques” tels l’Exèdre et ses philosophes grecs, le Chalet Suisse qui abritait la laiterie, la Ferme Ornée, l’écurie, la Volière, l’Orangerie, la Chapelle Notre Dame du Lierre, la Chaumière, la Glacière surmontée du Kiosque oriental et le Banc couvert japonais. Vous pourrez enfin découvrir le Potager, représenté par Gustave Caillebotte dans plusieurs toiles, vous promener en barque ou canoë.     Crédit photos : Yann-Monel et Christophe-Brachet   La Propriété Caillebotte Du 28 mars au 5 juillet 2015 8 rue de Concy, 91330 Yerres 14h-18h du mardi au vendredi – 10h-18h le week-end Gratuit...

Velázquez en Google Glass !

En ce moment (et jusqu’au 13 juillet) au Grand Palais, vous pouvez découvrir la magnifique exposition présentant les œuvres majeures d’un des plus grands noms de la peinture espagnoles : Velázquez.     Par la richesse des œuvres exposées, cette exposition est un événement majeur à ne pas rater mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est que pour l’occasion, la Réunion des Musées Nationaux a vu les choses en grand et propose une visite connectée avec … des Google Glass !   En effet, même si des expériences similaires avaient déjà été réalisées, c’est la première fois qu’un dispositif connecté et interactif est mis en place tout au long d’une exposition et pour le grand public.   Alors comment faire ? Il suffira simplement de regarder une des 12 œuvres signalées avec les Google Glass pour qu’un commentaire se déclenche sur le petit écran des lunettes. Vous pourrez découvrir entre autres les sources d’inspiration du peinture mais aussi certains détails cachés du tableau et l’histoire des personnages.     Le RNM Grand Palais a choisi l’entreprise franco-new-yorkaise GuidiGo qui réalise des plateformes de création de parcours de visite sur Google Glass.   Le but est d’attirer un public plus jeune mais aussi de rendre la culture plus amusante.   La location des Google Glass n’est que de 8 € (hors billet d’entrée à l’expo) mais par contre il faudra s’acquitter d’une caution de 300 € par CB et de sa pièce d’identité.   Réservation ici   Horaires : 2 créneaux de visite quotidiens du mercredi au samedi : 12h et 19h ; dimanche et lundi : 11h et 17h...

Yves Saint Laurent 1971, la collection du scandale

Jusqu’au 19 juillet prochain, vous allez pouvoir découvrir à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, la collection d’Yves Saint Laurent qui fit scandale à l’époque, la collection baptisée « Libération » ou « Quarante ».     En effet, celle-ci fut très durement critiquée par la presse et elle marque une rupture nette et franche dans la carrière de Monsieur Saint Laurent.   Mais pourquoi donc ? Tout simplement car cette collection haute couture, printemps-été 1971, présentée le 29 janvier 1971, était inspirée des années 40, une époque difficile, confrontée à l’occupation allemande.   Les codes stylistiques utilisés par le couturier comme les épaules carrées, les jupes au genou, les talons compensés et le maquillage appuyé rappellent la peur et la misère mais aussi ces femmes qui baignaient dans le luxe car coupables du crime de « collaboration horizontale. »   Mais pourtant, l’oeuvre du créateur est une réelle révolution dans le monde de la mode car elle va marquer le début du mouvement « rétro » et c’est aussi grâce à elle que la mode descendra dans la rue.     Vous pourrez découvrir en plus des pièces de cette collection, les croquis originaux d’Yves Saint Laurent et les photographies officielles de la collection.   Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent 3 rue Léonce Reynaud, Paris 16ème Ouverts tous les jours sauf le lundi de 11h00 à 18h00 (dernière entrée à 17h30) Tarif : 7 €...

Expo : Indigo, un périple bleu

Jusqu’au 2 mai, vous allez pouvoir découvrir à la Bibliothèque Forney l’histoire et la vie d’une couleur : le bleu !     On ne se pose pas souvent la question de savoir d’où viennent les couleurs et leurs différentes variations et comment on arrive à celle-ci.   Cette magnifique exposition vous emmène dans un voyage autour du monde pour vous présenter plus de 300 pièces indigo ramenées par des voyageurs.   Grâce à ces témoignages de la vie quotidienne de pays complètement différents avec des coutumes qui s’opposent, on se rend compte de l’universalité de certaines traditions comme la teinture à l’indigo.           Bibliothèque Forney 1 rue du Figuier, Paris 4e Métro : Saint-Paul, Pont Marie Du mardi au samedi de 13h à 19h Tarifs : 6 €, 4 € et 3€  ...

Jean-Paul Gaultier au Grand Palais

A partir du 1er avril, le Grand Palais accueille Jean-Paul Gaultier pour une exposition itinérante inédite !       Intitulée « La planète mode de Jean Paul Gaultier, de la rue aux étoiles », cette exposition présente le travail du célèbre créateur des années 70 à 2013.   Outre des pièces de haute couture et de prêt-à-porter, vous pourrez admirer des croquis du créateur, des archives, des costumes de scène mais aussi des extraits de défilés, de concerts, de clips…   La scénographie de l’expo a été confiée à la compagnie théâtrale montréalaise UBU et la hair stylist Odile Gilbert afin de réaliser un parcours novateur et une plongée intime dans l’univers de Mr Gaultier.     Photos de l’exposition à Londres   Et à l’occasion de cet événement, la maison Kusmi Tea, qui est aussi mécène de cette rétrospective, a demandé au créateur d’habiller quelques uns de ses produits phares avec ses codes fétiches comme la marinière ou les tatouages.     Disponibles dès à présent sur l’eshop   Billetterie Grand Palais Du 1er avril au 3 août 2015 Ouverture : dimanche et lundi de 10h à 20h. Du mercredi au samedi de 10hà 22h Tarif normal : 13 €, tarif réduit : 9 €  ...

Expo : Au Temps de Klimt

Jusqu’au 21 juin prochain, venez découvrir à la Pinacothèque de Paris la magnifique exposition « Au Temps de Klimt, la Sécession à Vienne« .       Celle-ci raconte le développement de l’art viennois de la fin du XIXème siècle, début de la Sécession viennoise (mouvement de l’Art Nouveau), jusqu’aux premières années de l’expressionnisme.   Gustav Klimt a eu en effet un rôle majeur dans la naissance de ce mouvement grâce à ses toiles dorées, de nus de femmes mais aussi des allégories des mythes antiques.   Vous pourrez y découvrir ses ouvrages majeurs comme Judith I (1901) ou la Frise Beethoven ainsi que des documents sur sa vie personnelle.     Mais aussi des œuvres d’autres artistes du mouvement de la Sécession viennoise comme Egon Schiele et d’Oskar Kokoschka.   Au total, plus de 180 objets d’art comme des dessins, des meubles, des céramiques, des photographies et bien sûr des peintures issus des collections du musée du Belvédère de Vienne ainsi que de collections privées.       « AU TEMPS DE KLIMT, LA SÉCESSION À VIENNE » Pinacothèque 2 8, rue Vignon 75009 Paris Tous les jours de 10h30 à 18h30 Billeterie en ligne    ...